LE MÉTIER D’ASSISTANTE FREELANCE EST-IL FAIT POUR MOI ?

LE MÉTIER D’ASSISTANTE FREELANCE EST-IL FAIT POUR MOI ?

Il me semble important de rappeler que pour exercer comme Assistante Freelance, vous devez avoir de réelles motivations et une expérience confirmée en la matière. Dans le cas contraire, vous risquerez d’être découragée à la moindre turbulence. Vous hésitez encore en vous demandant si cette activité professionnelle est réellement faite pour vous ? Ne restez plus dans le doute. Avant de vous lancer, une mise au point s’impose sur les exigences de ce métier exercé en freelance.

S’informer sur le métier d’Assistante Freelance

Cela parait évident mais assurez-vous que cette activité correspond à un métier que vous aimez vraiment. Je m’explique : choisir une activité par dépit ou par défaut est une erreur à éviter. Sans plaisir, ni motivation, pensez-vous qu’il sera possible de mener votre barque à destination ?  J’en doute fortement… C’est pour cela que votre choix professionnel doit être à la hauteur de vos attentes personnelles. Devenir Assistante Freelance demande beaucoup d’investissement personnel en début d’activité mais aussi au quotidien.

Je me souviens du jour où j’ai commencé à recueillir des informations sur cette activité. Je me posais 36 000 questions sur le quotidien d’une Assistante Freelance car j’avais ce profond désir de m’y projeter. En guise de préparation, j’ai analysé point par point les atouts et les contraintes auxquels je serai confrontée, afin d’éviter tout risque d’abandon de projet. Résultat, je n’ai pas hésité longtemps avant de me lancer car ce métier s’est imposé à moi comme une évidence.

Savoir pour quelles raisons vous souhaitez entreprendre

Travailler de façon autonome, sans avoir à subir la pression d’un supérieur hiérarchique est un luxe qui n’est pas donné à tout le monde. D’ailleurs, il convient de se demander si réellement vous vous sentez capable d’entreprendre. Pour quelles raisons souhaitez-vous créer votre entreprise ? Si je vous pose cette question c’est que selon moi, c’est à cet instant précis que vous allez définir clairement votre objectif professionnel.

Vous devez avoir un “pourquoi” fort et intense qui vous servira de bouée de sauvetage lorsque vous serez en difficultés. Je m’explique : comme vous le savez sûrement, le parcours d’entrepreneure réserve bien des surprises et vous aurez certainement à vivre des périodes de doute et de découragement. C’est à ce moment là qu’il sera nécessaire de se remémorer les raisons pour lesquelles vous vous êtes investie dans cette mission. Si j’en crois mes motivations, c’est par soif d’ambition que j’ai eu l’idée de nourrir ce besoin d’indépendance financière. Sans l’ombre d’une hésitation, j’ai saisi l’opportunité de devenir Assistante Freelance grâce à mon expérience professionnelle, acquise durant plusieurs années passées en entreprise.

Adopter le bon état d’esprit

Savez-vous que pour entreprendre ce n’est pas le talent, ni les compétences qui importent le plus mais le “mindset”, autrement dit : l’état d’esprit dans lequel on se trouve. A mes débuts, moi aussi je fronçais les sourcils, j’avais du mal à croire que le pouvoir de mes pensées et de mes croyances avaient une influence sur ma capacité à agir au quotidien et à produire de nouvelles choses. En général, selon la situation dans laquelle vous vous trouvez, avez-vous tendance à voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? La célèbre citation de Napoléon Hill illustre parfaitement bien cette idée d’optimisme et de persévérance : “Les opportunités apparaissent le plus souvent sous la forme de malchance ou d’échec temporaire”.

Laissez-moi vous expliquer comment j’ai réussi à transformer un état de frustration en une opportunité grandissante. L’erreur que je commettais en début d’activité était de toujours repousser mes actions au lendemain. Je me trouvais sans arrêt des excuses pour procrastiner et remettre à plus tard les actions, même importantes. J’avais l’impression que le sort s’acharnait sur moi et à chaque déception, je recherchais le coupable idéal. En réalité et même si j’avais du mal à le reconnaître, la principale source de mes problèmes provenait de mon état d’esprit et de ma façon d’appréhender les choses.

Malgré toute l’attention que je portais à mon projet et sans réellement m’en rendre compte, je m’imposais des barrières provoquées par mes pensées limitantes. En conséquences, j’ai dû rattraper le temps perdu, retrouver suffisamment de motivation et de confiance en moi pour donner un nouvel élan à mon projet. Pour sortir de cette spirale infernale, il m’a fallu un déclic : atteindre mes objectifs ! Pour cela, je devais reprogrammer mon état d’esprit sur des notes saines et positives. J’avais le choix entre ne rien changer et obtenir les mêmes résultats ou passer à l’action pour espérer que les choses changent, dans une constante évolution. Vous devez vous en douter, le choix a été vite fait…

Se fixer des objectifs

Pour réussir dans le métier d’Assistante Freelance, j’ai dû tester ma capacité à faire preuve d’autonomie et de discipline. Etre autonome c’est avoir la capacité de travailler seule, en ayant pour seul compagnon de route son PC. Je dois avouer que cela n’a pas été un frein pour moi. En revanche, je craignais de ne pas réussir à gérer ce métier aux multiples facettes. D’une journée à l’autre j’échangeais ma casquette d’Assistante Freelance contre celle de Commerciale lors de mes prospections clients, je jonglais également avec celle de l’Entrepreneure affirmée pour être amenée à prendre les bonnes décisions. Malgré la rigueur que je m’imposais pour gérer au mieux les urgences, il m’a fallu très vite anticiper. Je me suis mise à réfléchir sur l’organisation à mettre en place pour gagner en productivité.

Figurez-vous que j’ai tout simplement abandonné la fameuse to do list qui ne désemplissait pas. Avec du recul, je pense que j’avais tendance à sous estimer la charge de travail que je m’imposais chaque jour. ll suffisait d’un imprévu pour que mon planning quotidien soit déboussolé. Découragée, je n’avais plus le choix, il me fallait trouver une astuce efficace. Depuis cet épisode au goût amer, j’ai pris l’habitude de définir pour chaque semaine mes objectifs de façon claire et méthodique. Pour cela, je me fixe uniquement 3 tâches par jour à réaliser, que ce soit pour la préparation d’un rendez-vous ou dans le cadre d’une prestation client. Chaque semaine, j’avais plaisir à observer les résultats obtenus grâce à cette méthode. Lors de mon bilan mensuel, je cumulais près de 60 actions, ce qui me permettait d’avancer pas à pas et sereinement vers mes objectifs.

Ce qu’il faut retenir : bien que passionnante, toute activité professionnelle apporte son lot de bénéfices mais aussi de contraintes. La meilleure façon de mener à bien son projet consiste à se renseigner sur la réalité du métier. Ensuite, il convient de se poser les bonnes questions sur votre capacité à entreprendre. Vous avez également noté l’importance de tenir ses objectifs, en accord avec un mental d’acier. J’espère que cet article vous aura aidé et conforté dans votre choix. Le métier d’Assistante Freelance est-il fait pour vous ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire.

A très vite !

Leslie

A partager à volonté !
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *