7 CONSEILS POUR RÉUSSIR L’ENTRETIEN PROFESSIONNEL AVEC UN CLIENT POTENTIEL

7 CONSEILS POUR RÉUSSIR L’ENTRETIEN PROFESSIONNEL AVEC UN CLIENT POTENTIEL

L’entretien professionnel est la première étape à franchir avant de décrocher une opportunité de mission. A la fois stressante et intimidante, la première rencontre avec un client potentiel est déterminante, c’est pour cela que vous devez mettre toutes les chances de votre côté pour gagner la confiance de ce dernier. Prenez-le comme un défi à relever, un bon entrainement, et non comme une épreuve insurmontable car vous avez tout à y gagner. Pour vous aider à décrocher plus de missions, voici 7 conseils à appliquer pour réussir votre entretien professionnel.

1- Se présenter avec assurance

Lors du tout premier contact avec un futur client vous allez bien évidemment vous présenter à lui mais de quelle façon ? Après lui avoir fait part de vos nom et prénom, ville de résidence, vous allez tout simplement retracer votre parcours professionnel et détailler vos expériences en milieu professionnel en apportant des exemples concrets. Si vous avez été l’assistante du Président Directeur Général d’une société, n’hésitez pas à lui préciser comment vous avez pu lui être d’une aide précieuse au quotidien ou encore quels sont les défis que vous avez relevés ? Vous allez également mettre l’accent sur votre personnalité en lien avec votre désir d’entreprendre. Savez-vous que certains aspects de votre personnalité peuvent entrer en ligne de compte dans la décision d’un client à collaborer avec vous ? En effet, votre tempérament reflète vos valeurs mais aussi ce qui vous caractérise en tant que personne unique.

2- Inspirer confiance

Il n’est pas toujours évident d’inspirer confiance lors d’une première entrevue avec un client potentiel. Et pourtant, la fiabilité est un aspect important à ne surtout pas négliger sous peine de passer à côté d’une opportunité. Une assistante qualifiée de fiable et responsable se verra  facilement confier des données confidentielles de la part de son client. La tenue d’un portefeuille clients, la gestion financière ou encore les références bancaires de la société qu’elle rejoint en tant que collaboratrice. Notez qu’il existe une petite astuce dont vous pourrez vous inspirer pour gagner la confiance de votre client avant même de l’avoir rencontré. Savez-vous en quoi elle consiste ? Vous allez tout simplement récupérer les témoignages qui vous ont été adressés par vos anciens managers ou récents clients et les insérer en bas de page de votre courrier de présentation. Cette astuce vise à rassurer le professionnel qui souhaite faire appel à vos services en tant que collaboratrice, cela ne vous coûte rien d’essayer 😉

3- Poser les bases de la collaboration

Après avoir pris note des besoins exprimés par votre client, n’hésitez pas à récapituler l’objet de la mission pour laquelle ce dernier fait appel à vos services. Mettez en avant vos méthodes de travail, les outils que vous utilisez pour collaborer efficacement à distance (si c’est le cas). Soyez également transparente quant à l’organisation que vous prévoyez de mettre en place. Si vous avez convenu des horaires pour la gestion de vos différentes missions, il serait judicieux de poser le cadre de votre collaboration pour apporter un maximum de précisions à votre client. Admettons que vous ayez pour objectif de mettre tout en oeuvre pour lui faire gagner en productivité, expliquez-lui concrètement comment vous allez vous y prendre. Allez-vous rédiger des procédures d’aide à l’organisation ? Ou encore automatiser certains process ?

4- Faire preuve d’adaptabilité

En tant que collaboratrice, vous devez faire preuve de souplesse pour vous adapter à tout type de situation. Vous pourriez par exemple être amenée à travailler au sein d’une équipe déjà en place. Pour l’un de mes clients, lorsque nous avons commencé la collaboration nous étions 2 puis au bout de 2 ans, nous nous sommes retrouvés à encadrer une équipe d’une quinzaine de collaborateurs composée de prestataires, freelances et salariés… Lors de l’entretien avec votre client, vous pourriez lui démontrer que vous avez la capacité de vous adapter facilement au sein d’une nouvelle structure. Il me semble également important de souligner que vous mettez un point d’honneur à unir vos forces au sein d’une même équipe pour viser la réussite de futurs projets ou challenges.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi   PODCAST : 8 BONNES RAISONS DE CRÉER UN SITE INTERNET

5- Poser des questions

En cas de doute ou d’incompréhension de votre part, n’hésitez pas à rebondir sur l’objet de la mission confiée pour poser des questions. Pourquoi est-ce important selon vous ? Parce que cela prouve d’une part que vous êtes à l’écoute des besoins de votre client et d’autre part, que vous êtes soucieuse de lui apporter des solutions adaptées. Faites également taire vos fausses croyances selon lesquelles il faudrait éviter de poser trop de questions au risque d’ennuyer ou de faire fuir le client. En guise d’anticipation, vous savez d’ores et déjà que vous aurez besoin de quelques précisions telles que les coordonnées professionnelles de votre client. Veillez à recueillir ces éléments clés qui vous seront indispensables pour l’établissement de votre devis avant chaque début de mission.

6- Citer votre valeur ajoutée

Nous avons cité la personnalité comme étant un indicateur précieux qui vous distingue en tant que personne unique. Il y a également d’autres critères que vous pourriez mettre en avant lors de l’entretien avec votre client pour vous démarquer avec assurance et conviction. Pour cela, vous devez vous connaitre dans les moindres détails pour déceler en vous la pépite qui fera la différence. Il s’agit de votre valeur ajoutée qui désigne vos atouts c’est à dire vos points forts, votre expertise, votre positionnement. Pour vous aider à trouver votre valeur ajoutée, vous devez vous poser 2 questions : “Pourquoi devrait-on vous choisir vous plutôt qu’une autre personne ?” “Est-ce que vous vous distinguez de par les prestations que vous proposez ou plus par l’aspect relationnel ?”.

7- Faire un point facturation

Notez que tout professionnel met un point d’honneur à gérer ses finances avec discipline et que dans cette logique, il serait judicieux de rassurer votre client au sujet du mode de facturation que vous prévoyez de mettre en place. Dans cette optique, expliquez-lui que vous lui adresserez un devis détaillé avant de débuter la mission confiée pour lui permettre de maîtriser son budget avec souplesse et simplicité. Si vous proposez des forfaits adaptés selon le volume horaire désiré, précisez-le et anticipez les éventuelles questions que le client pourrait se poser. Par exemple : “Facturez-vous à l’heure ou à la prestation ?” “Comment comptabilisez-vous les heures effectuées par vos soins ?”  Je vous recommande d’aborder le sujet en lien avec la facturation en fin d’entretien.

Ce qu’il faut retenir : l’entretien avec un client potentiel se prépare à l’avance et pour le réussir vous devez vous présenter avec aisance, inspirer confiance, poser les bases de la collaboration, faire preuve d’adaptabilité, ne surtout pas hésiter à poser des questions pour montrer que vous êtes à l’écoute et prête à envisager des solutions pour répondre à ses attentes. Vous devez également mettre en avant votre valeur ajoutée pour vous démarquer et retenir l’attention du client. Je serais curieuse de savoir comment se sont déroulés les premiers entretiens  avec vos premiers clients ? Avez-vous été suffisamment préparée ? Dites-le moi dans les commentaires 😉

Merci pour votre fidélité et à très vite !

Leslie

A partager à volonté !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *